Les effets désirables du traitement anti-VIH

Les effets désirables du traitement anti-VIH

Selon l’OMS, « Toute personne infectée par le VIH devrait commencer le traitement antirétroviral le plus tôt possible après le diagnostic ». On sait maintenant que le traitement précoce a pour effet de mieux protéger le système immunitaire et donc de maintenir les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) en bonne santé, de prolonger leur vie, et de réduire les risques de transmission du virus, d’où cette récente recommandation.

Antirétroviraux et modifications de l’apparence physique

Antirétroviraux et modifications de l’apparence physique

Les personnes vivant avec le VIH ont souvent l’impression d’avoir pris du poids depuis le début de leur traitement, et associent ce changement à la prise d’antirétroviraux. Les ARV combattent efficacement le virus, mais il peut arriver, quoique de plus en plus rarement, qu’ils causent des effets indésirables en provoquant, par exemple, des modifications à l’apparence physique. Ces changements (accumulation de graisse en certains endroits, prise de poids) peuvent simplement être la conséquence du style de vie ou du vieillissement, comme c’est aussi le cas pour les personnes séronégatives.