Vaccin contre l’hépatite A : efficace à 100 %

Vaccin contre l’hépatite A : efficace à 100 %

Le virus de l’hépatite A (VHA) connaît actuellement une recrudescence inquiétante, notamment au sein des populations HSH (hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes).

L’hépatite A est une infection transmissible sexuellement pour laquelle il existe un vaccin efficace à presque 100 %, mais aucun traitement.

VIH : qu’est-ce qu’un comportement à risque ?

VIH : qu’est-ce qu’un comportement à risque ?

Les risques de contracter le VIH augmentent considérablement en fonction des comportements adoptés, sexuels ou autres. Tous les types d’exposition n’ont pas les mêmes probabilités de transmission, mais un comportement à risque répété aura l’effet d’augmenter ces probabilités. Pour certains types d’exposition, une seule imprudence peut suffire. On parle d’un « risque réel ».
Mais qu’est-ce qu’un comportement à risque, et qu’est-ce qu’un « risque réel » ?

Vaccin contre le VPH chez les hommes

Vaccin contre le VPH chez les hommes

L’impact du VPH peut être particulièrement négatif chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH). L’incidence du cancer anal est considérablement plus importante au sein de ce groupe d’hommes, comparativement aux hommes en général. C’est ce qui a amené le gouvernement du Québec à offrir, depuis janvier 2016, la vaccination gratuite contre le VPH aux HSH de moins de 26 ans.

Chlamydia et gonorrhée : ce qu’il faut savoir

Chlamydia et gonorrhée : ce qu’il faut savoir

Les cas de chlamydia et de gonorrhée sont à la hausse au sein de l‘ensemble de la population, encore plus chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Sachant que les infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS) augmentent le risque de transmission et de contraction du VIH, la prévention de ces deux infections est plus que jamais une priorité.

Connaître l’hépatite, agir maintenant

Connaître l’hépatite, agir maintenant

Selon la Fondation canadienne du foie, les personnes nées entre 1945 et 1975 seraient les plus susceptibles d’être porteuses du virus de l’hépatite C, mais plus de 80 % d’entre elles ne connaîtraient pas ce risque plus élevé en raison de leur groupe d’âge, et seulement un quart d’entre elles auraient fait un test de dépistage. Connaissez-vous votre état ?

VIH : divulguer ou non ?

VIH : divulguer ou non ?

La preuve médicale en est faite : chez les personnes vivant avec le VIH et dont la charge virale est indétectable grâce à leurs traitements antirétroviraux, le risque de transmission du VIH est quasi nul — surtout s’il y a usage du condom. Dans ce contexte, doit-on divulguer notre séropositivité à notre partenaire sexuel ?