La pharmacie maison

le résumé

L’armoire à pharmacie est aussi importante dans une maison que la trousse santé, en voyage.

Cependant, il faut savoir en assurer la « gestion », afin d’éviter de malencontreux accidents.

Certaines règles s’appliquent à tous les médicaments, qu’ils soient en vente libre — par exemple ceux qui servent à faire baisser la fièvre ou à soigner la douleur — ou sous ordonnance pour les traitements en cours.

les détails

Par où commencer ?

Traditionnellement, la « pharmacie » se trouve dans la salle de bain au-dessus de l’évier, alors que sa place devrait plutôt être dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité, de la lumière et de la chaleur. Il est donc recommandé de choisir un espace fermé et surélevé, inaccessible aux enfants et aux animaux (pas dans la cuisine afin d’éviter les excès de chaleur et d’humidité), où le contenu peut être gardé à température ambiante en tout temps.

Le grand ménage

Une fois trouvé le nouvel emplacement de votre pharmacie, faites le ménage de son contenu actuel ; vérifiez les dates de péremption de tous les médicaments (sous ordonnance ou en vente libre), et assurez-vous que leur aspect n’est pas altéré. Certains produits, comme les gouttes et onguents ophtalmiques, ne peuvent rester ouverts pour plus de trois ou quatre semaines.

Les médicaments sous ordonnance non utilisés ou périmés peuvent mener à une mauvaise utilisation, des erreurs ou des abus par l’un ou l’autre des habitants de la maison. Rapportez tous vos médicaments périmés ou inutilisés à votre pharmacien plutôt que de les jeter à la poubelle, dans l’évier ou dans les toilettes, notamment pour éviter que des traces de ces produits ne se retrouvent dans la nature.

Les médicaments non périmés doivent être gardés dans leur contenant d’origine bien fermé, avec leur feuillet de mise en garde.

La « pharmacie » idéale

Diane Lamarre, ex-présidente de l’Ordre des pharmaciens du Québec, en énumère les éléments principaux ici.

Passeport Santé a créé un outil interactif qui permet de se constituer une pharmacie personnelle de médicaments et produits en vente libre, en fonction des besoins spécifiques, depuis les allergies jusqu’aux yeux secs ou irrités, en passant par les brûlures d’estomac.

En ce qui concerne le matériel de premiers soins, la Croix-Rouge propose une trousse de secours complète et recommande par ailleurs d’avoir toujours une trousse d’urgence à portée de main, à la maison comme au bureau ou dans la voiture, et qu’on s’assure d’y inclure les numéros d’urgence du Centre antipoison de la région et des médecins de la famille.

les conseils du pharmacien

Que la prise de médicaments soit sous ordonnance ou par automédication, elle exige que l’on agisse de manière responsable et prudente.

Il est primordial de bien lire les étiquettes, les feuillets d’information, les indications et les contre-indications, les avertissements du fabricant et la posologie de tous les produits, y compris les produits naturels.

Dans le doute, n’hésitez pas à faire appel à votre pharmacien qui pourra répondre à toutes vos questions, et surtout, vous renseigner sur les possibles interactions entre toutes formes de médicaments et traitements.

liens utiles

Choix santé

AUTRES SUJETS

Plus d’info…