Médicaments et soleil

 

 

 

le résumé

Certains médicaments sont considérés comme photosensibilisants, c’est-à-dire qu’ils provoquent une sensibilité anormale de la peau aux rayons ultraviolets (UV). La photosensibilisation médicamenteuse peut affecter les patients de toute origine ethnique.

les détails

Il existe deux types de réactions de photosensibilité dont les causes et les symptômes diffèrent.

La phototoxicité est le résultat d’un dommage direct aux cellules de la peau provoqué par le contact des rayons UV avec une substance photosensibilisante, celle-ci peut avoir été ingérée, injectée ou appliquée sur la peau. Elle se manifeste par ce qui ressemble à un coup de soleil exagéré et peut être douloureuse. L’ampleur de la réaction est généralement reliée à la dose du médicament et l’intensité de l’exposition aux rayons UV. Elle survient typiquement dans les minutes ou les heures qui suivent l’exposition et se limite aux zones exposées. Lorsque la réaction est très sévère, des vésicules ou des bulles peuvent apparaître sur la peau.

La photoallergie est une réaction du système immunitaire à une substance donnée, suite à une exposition aux rayons UV. Elle survient plus tardivement, soit 24 à 72 heures après l’exposition aux rayons UV, que chez une minorité d’individus prédisposés, et peut être provoquée par une très faible dose de la substance photosensibilisante. Très souvent, la substance en cause aura été appliquée sur la peau, plutôt qu’ingérée (il peut s’agir par exemple d’un parfum ou d’une crème). Les symptômes diffèrent de la phototoxicité : il y a généralement présence d’urticaire, de lésions eczémateuses et de démangeaison. Bien que la réaction se limite habituellement à la zone exposée aux rayons UV, les lésions peuvent parfois s’étendre au-delà de celle-ci.

Il existe des médicaments photosensibilisants au sein de plusieurs classes et familles thérapeutiques, notamment les : antibiotiques, anti-inflammatoires, antirétroviraux, antifongiques, antipsychotiques, diurétiques et contraceptifs oraux, pour n’en nommer que quelques-unes. Il faut également se méfier de certains traitements contre l’acné et des produits naturels.

le conseil du pharmacien

Lorsque vous prévoyez vous exposer au soleil, il importe de vérifier auprès de votre pharmacien si l’un de vos médicaments peut entraîner une réaction de photosensibilisation. Afin de prévenir celle-ci, vous pouvez limiter votre exposition aux rayons UV grâce à ces mesures :

  • Évitez de vous exposer au soleil, particulièrement entre 10 h et 16 h;
  • Choisissez un écran solaire présentant un FPS de 30 ou plus, l’appliquer 30 minutes avant de sortir, réappliquer aux 2 heures et après la baignade ou la transpiration abondante;
  • Portez des verres fumés anti-UV, un chapeau, des vêtements longs et foncés dont les fibres sont tissées serré.
  • N’oubliez pas que le bronzage en cabine et certains traitements dermatologiques vous exposent également aux rayons UV.

Si vous croyez souffrir d’une réaction de photosensibilisation, n’hésitez pas à communiquer avec votre pharmacien afin qu’il vous propose le traitement approprié.

liens utiles

Contre-indications

AUTRES SUJETS

Plus d’info…