Le VIH en 2017

Le VIH en 2017

En 2000, sur les millions de personnes vivant avec le VIH (PVVIH), seules 685 000 avaient accès à un traitement contre le virus. En 2017, elles sont 20,9 millions (sur un total de 36,7 millions de PVVIH) à suivre une thérapie antirétrovirale, qui les maintient en bonne santé et qui réduit le risque de transmission du virus, de 97 %. Ce sont de bonnes nouvelles, puisque l’accès aux traitements est l’une des conditions clés pour atteindre l’objectif 90-90-90 et voir la fin de l’épidémie d’ici 2030. Cependant, la lutte est loin d’être terminée.

VIH : qu’est-ce qu’un comportement à risque ?

VIH : qu’est-ce qu’un comportement à risque ?

Les risques de contracter le VIH augmentent considérablement en fonction des comportements adoptés, sexuels ou autres. Tous les types d’exposition n’ont pas les mêmes probabilités de transmission, mais un comportement à risque répété aura l’effet d’augmenter ces probabilités. Pour certains types d’exposition, une seule imprudence peut suffire. On parle d’un « risque réel ».
Mais qu’est-ce qu’un comportement à risque, et qu’est-ce qu’un « risque réel » ?

PrEP Prévention VIH

PrEP Prévention VIH

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte au sida, nous avons choisi de vous parler de la PrEP, une nouvelle méthode de prévention du VIH qui permet à une personne séronégative exposée au virus de prendre des antirétroviraux afin de réduire son risque d’infection.

Ce nouvel outil de prévention s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de lutte au VIH, incluant les dépistages réguliers, les comportements sécuritaires, l’utilisation du condom, et le traitement précoce de toute personne dépistée infectée.